راهن على انتخاب جان لوك ميلينشون

Cote et pronostics pour le candidat Jean-Luc Mélenchon :
المراهنة عبر الإنترنت على السياسة والرئيس المستقبلي لفرنسا في عام 2022

Jean-Luc Mélenchon (fr. Jean-Luc Mélenchon, IPA (fr.):; B., Tanger) – Homme d’État et homme politique français de gauche, journaliste. Ministre déléguée à l’Enseignement professionnel dans le gouvernement de Lionel Jospin de 2000 à 2002. Membre du Sénat français du département de l’Eson (1986-2000 ; 2004-2010). Député au Parlement européen de 2009 à 2017 (Faction Gauche Unitaire Européenne / Gauche-Nord Vert). L’un des fondateurs et présidents du « Parti de gauche ». Depuis 2017 – Député à l’Assemblée nationale française du parti « La France invaincue ».

Biographie de Jean-Luc Mélenchon


Né à Tanger (Zone Internationale de Tanger, aujourd’hui Maroc). Les parents sont des fonctionnaires. En 1962, il s’installe en France avec sa mère. Philosophe de formation, il a étudié à l’Université de Franche-Comté. Il a enseigné dans des écoles secondaires. Il a été très tôt impliqué dans le mouvement de jeunesse radical de gauche, a été membre de l’Union nationale des étudiants français et a participé aux manifestations de Mai rouge de 1968. Au sein du mouvement trotskyste français, Mélanchon rejoint les Lambertistes, adeptes de Pierre Lambert de l’Organisation communiste internationale. Participation au travail syndical à Besançon.

Cependant, en 1977, il rejoint le Parti socialiste de France, rompant avec les trotskystes. Il a activement soutenu le président français François Mitterrand. Depuis 1988, Jean-Luc Melanchon est élu au Conseil national et au Bureau national du Parti socialiste. Avec des personnes partageant les mêmes idées, il a organisé la « Gauche socialiste » (mouvement anticapitaliste dans les rangs du Parti socialiste). De 2000 à 2002, il a été ministre délégué à l’Enseignement professionnel dans le gouvernement du socialiste Lionel Jospin. Il a été sénateur du département d’Eson (1986-2000 et 2004-2010). Il a également travaillé au niveau municipal dans le département de l’Eson.

Dans le cadre du référendum sur l’adoption de la Constitution de l’Union européenne, avec les courants internes de gauche du Parti socialiste et d’autres gauchistes, l’organisation s’est opposée à sa ratification, tandis que la direction du parti a préconisé sa ratification. Prendre part à la campagne contre ce que les politiciens de gauche considéraient comme la Constitution néolibérale de l’UE a rapproché Melanchon du Parti communiste français et des trotskystes.

En 2008, il a quitté le Parti socialiste en raison de contradictions avec sa direction (y compris Ségolène Royal), qu’il a critiquée pour le cours social-libéral et le départ des idées de gauche. Initié la création du « Parti de gauche » (sur le modèle des « gauches » allemandes avec une référence aux idées de Jean Jaurès) ; est devenu son premier président. Son collègue Mark Dole a également participé aux travaux de sa création. En 2010, le parti était coprésidé par le chef de la faction interne du Parti vert, qui a quitté le parti lui-même – Martin Billard. En 2009, il est élu député européen sur la liste du groupe Gauche unitaire européenne/Gauche-Verts Nord. Le Parti de gauche participe à la coalition Front de gauche ; Melanchon est l’un de ses coprésidents.

Participation aux élections présidentielles de 2012 de Jean-Luc Mélenchon


À l’approche des élections présidentielles de 2012, le Parti communiste français avait l’intention de présenter son propre candidat (Alain Boquet était très probablement). Cependant, lors de son congrès, qui s’est tenu du 16 au 18 juin 2011, Jean-Luc Melanchon a recueilli 59,12 % des voix des membres du congrès et a été désigné comme candidat (des membres d’autres partis appartenant au Front de gauche ont participé Ainsi, il est devenu un candidat unique de cette alliance) Selon les résultats des sondages réalisés en 2012, avant les élections, la note de Melanchon était de 6 à 15 %. Durant toute la campagne présidentielle, selon certains sondages, il est parvenu à passer de la cinquième à la troisième position parmi les électeurs prêts à voter pour Melanchon, dépassant ainsi Marine Le Pen et François Bayrou.

La principale caractéristique de son programme était la proclamation de la « Sixième République française » en modifiant la constitution française. Dans ses discours, il a évoqué à plusieurs reprises l’histoire de la Révolution française et de la Commune de Paris. Il a appelé ses partisans à une révolution « civile » pacifique – un coup d’État, qui n’est pas mené par la classe ouvrière, mais par tous les citoyens qui s’enracinent pour leur pays.

Selon les résultats du premier tour, Mélanchon a obtenu 3 985 089 voix (11,1 % du nombre total des votants), prenant ainsi la quatrième place. C’est nettement plus que la candidate du Parti communiste en 2007 – Marie-Georges Buffet (son résultat était de 1,93% des voix).

Au second tour, Melanchon a soutenu la candidature de François Hollande, malgré le fait qu’en raison de contradictions avec lui, il a quitté le Parti socialiste en 2008. Le 6 mai 2012, Hollande a été élu président de la France.

Autres activités
Il a tenté de devenir membre de l’Assemblée nationale française en 2012 à partir de la 11e circonscription électorale du département du Pas-de-Calais sur la liste du « Front de gauche » afin d’arrêter la leader du Front national, Marine Le Pen, qui y courait. Cependant, au premier tour des élections, il a remporté 21,48 % des voix et a pris la troisième place, s’inclinant à la fois face à Marine Le Pen (42,36 % des voix) et Philippe.

Kemel, le candidat socialiste (23,5% des voix). Ainsi, Melanchon n’a pas pu obtenir le droit de concourir pour le mandat de député.

Participation à l’élection présidentielle de 2017 de Jean-Luc Mélenchon


En février 2016, Melanchon a annoncé son intention de participer à la campagne présidentielle de 2017. Refusant de participer aux « primaires de la gauche », organisées par le Parti socialiste, il devient candidat du mouvement « La France invaincue » créé à la même époque. Son programme s’appuyait sur ses thèses de 2012 avec quelques évolutions : l’instauration de la VIe République (c’est-à-dire l’adoption d’une nouvelle Constitution), la redistribution des richesses (l’imposition d’impôts supplémentaires sur les revenus excédentaires, ou la réduction de la semaine de travail à 32 heures), l’abaissement de l’âge de départ à la retraite à 60 ans, la sortie de la France de l’Union européenne et de l’OTAN. Melanchon a formulé ses vues dans le livre  » L’avenir en commun  » ( » Avenir commun « ), distribué à 200 000 exemplaires.

Selon Le Figaro, le programme de Melanchon, qui prévoit une augmentation des dépenses budgétaires de 270 milliards d’euros et des augmentations d’impôts de 120 milliards d’euros, une augmentation des congés payés annuels à six semaines (sa durée en 2017 est de cinq semaines), comme ainsi que la confiscation de tous les revenus dépassant les 400 mille euros par an, inspirés par les idées d’hommes politiques tels que l’ancien président vénézuélien Hugo Chavez.

Le 4 avril 2017, un débat télévisé a été organisé avec la participation des onze candidats présidentiels en France, dont le vainqueur était sensationnellement Melanchon – son discours a été reconnu comme le plus convaincant par 25% des personnes interrogées (Macron a reçu le soutien de 21% , Fillon – 15%). Par ailleurs, selon les résultats d’une étude sociologique menée à l’issue du débat, Mélanchon avec 21% de soutien était à la deuxième place parmi les vainqueurs les plus probables du premier tour des élections – après Macron (27%) et devant Fillon (20% ).

En avril 2017, il se fait remarquer en utilisant les dernières technologies de la campagne électorale – web radio et même ses propres images holographiques lors de rassemblements à Nantes, Clermont-Ferrand, Montpellier, Grenoble, Nancy et La Réunion.

Le 20 avril 2017, un certain nombre de personnalités éminentes de la culture américaine – Danny Glover, le philosophe Noam Chomsky, la dramaturge et féministe Eve Ensler, l’acteur Mark Ruffalo, Nancy Fraser et Oliver Stone ont publié une pétition exhortant les Français à « ne pas répéter le Clinton vs La tragédie de Trump », c’est-à-dire « ne pas forcer les électeurs français à choisir entre le libéralisme de l’establishment patronal et le populisme de droite xénophobe », mais « s’unir au premier tour des élections présidentielles autour du candidat de gauche avec le le plus de soutien des électeurs. Les auteurs de la pétition ont également nommé ce candidat – Melanchon.

Le 23 avril 2017, il a reçu le soutien de 19,58 % des votants (7 060 885 personnes) au premier tour de scrutin, prenant la quatrième place parmi onze candidats et n’atteignant ainsi pas le deuxième tour. Les meilleurs résultats se sont avérés être les résultats de Mélenchon dans les régions d’outre-mer : il s’est imposé à La Réunion (24,53 %), en Guyane (24,7 %), à Saint-Pierre et Miquelon (plus de 35 % contre 17,9 % pour le vainqueur du premier tour le une échelle nationale – Emmanuel Macron) et la Martinique (27,3%).

Autres activités (depuis 2017)
Aux élections législatives en France, son parti a remporté 17 sièges sur 577, devenant le quatrième en nombre de députés. Il est lui-même élu député d’une des communes de Marseille.

Le 16 octobre 2018, la maison près de Mélenchon et plusieurs immeubles de la « France invaincue » ont été perquisitionnés dans le cadre de l’enquête sur des accusations d’embauche fictive d’assistants parlementaires et de violation des règles de financement des campagnes, au cours de laquelle il y a eu des heurts entre militants. et les responsables de l’application des lois. Le 20 septembre 2019, le tribunal de Bobigny a condamné Melanchon à trois mois d’emprisonnement avec sursis et à 8 mille euros d’amende pour entrave à la justice et rébellion, et cinq autres prévenus ont été condamnés à une amende de 2 mille à 10 mille euros (procès tenu deux jours – les 19 et 20 septembre, et Melanchon l’a immédiatement qualifié de persécution politique).

150 يورو مكافأة مقدمة مع Unibet
لرهانك السياسي أو الرياضي الأول: انقر هنا

انتخابات 2022


يساعدك Parier-Presidentielle على الاختيار بين مختلف المراهنون Bwin ، Unibet ، Betclic للمراهنة على رئيس فرنسا المستقبلي في عام 2022 :
Unibet رئاسي المراهنات : دليل مفصل ومجاني لعمل رهانك الأول عبر الإنترنت مع كل الاحتمالات وكيفية الاستفادة من المكافأة المقدمة!

بالإضافة إلى مواقع المراهنة الأخرى على الإنترنت: بوين, نت بيت, بيتكليك, ويناماكس, …

لقد قرأت للتو ملفنا:

استمر في القراءة بملفاتنا الحصرية الأخرى ،

جميع التوقعات والاستطلاعات والاحتمالات للمراهنة على الفائز المستقبلي في الانتخابات الرئاسية لعام 2022: